Une CPU 300C compacte contient dans le système d'exploitation des fonctions technologiques utilisées par le biais de blocs fonction système intégrés (SFB) dans le programme utilisateur. Les fonctions technologiques sont affectées en permanence aux entrées / sorties TOR et analogiques de la CPU. Certaines des tâches se chevauchent et, par conséquent, parfois, toutes les fonctions technologiques ne peuvent pas être utilisées ensemble.

Dans le cas du positionnement en boucle ouverte avec sortie analogique, la valeur réelle est acquise avec des codeurs incrémentaux 24 V asymétriques. Le variateur (section de puissance) est contrôlé via une sortie analogique dans la plage ± 10 V (signal de tension) ou ± 20 mA (signal de courant). SFB 44 ANALOG est appelé dans le programme utilisateur. Ce SFB permet les modes jogging, approche du point de référence, mode incrémental relatif et absolu, définition du point de référence, distance de suppression à parcourir et mesure linéaire.

Dans le cas du positionnement en boucle ouverte avec sortie numérique, la valeur réelle est acquise avec des codeurs incrémentaux 24 V asymétriques. Le variateur (partie puissance) est contrôlé à l'aide de quatre sorties numériques qui modifient le sens de la marche et les niveaux de vitesse (vitesse rapide ou vitesse lente). SFB 46 DIGITAL est appelé dans le programme utilisateur. Ce SFB permet les modes jogging, approche du point de référence, mode incrémental relatif et absolu, définition du point de référence, distance de suppression à parcourir et mesure linéaire.

 

En fonction de la CPU utilisée, le comptage est effectué à une fréquence maximale de 60 kHz à l'aide d'une entrée numérique 24 V assignée en permanence. SFB 47 COUNT est appelé dans le programme utilisateur. Ce SFB permet un comptage continu, un comptage unique et un comptage périodique. La fonction de portail peut démarrer, arrêter ou interrompre le comptage. Un comparateur peut forcer une sortie numérique ou déclencher une interruption matérielle

quand une valeur de comptage prédéfinie a été atteinte.

Dans le cas d'une mesure de fréquence, la CPU compte les impulsions dans une fenêtre temporelle réglable. La fenêtre temporelle peut être définie dans la plage 10 ms à 10 000 ms par pas de 1 ms. Selon le processeur utilisé, une fréquence pouvant atteindre 60 kHz peut être mesurée. Dans le programme utilisateur, vous appelez SFB 48 FREQUENC. La fonction gate démarre ou arrête la mesure. Si la fréquence atteint une valeur inférieure ou supérieure

limite, une sortie numérique peut être forcée ou une interruption de processus peut être déclenchée.

La modulation de largeur d'impulsion convertit une valeur numérique en train d'impulsions avec le rapport impulsion / pause correspondant et la délivre sur une sortie numérique. La fréquence de sortie est inférieure à 2,5 kHz et la durée d’impulsion minimale est de 200 µs. La modulation de largeur d'impulsion est intégrée au programme utilisateur avec SFB 49 PULSE. La fonction porte démarre ou arrête la sortie du train d'impulsions.

Selon la CPU utilisée, les protocoles ASCII, 3964 (R) et RK512 sont disponibles pour les connexions point à point. Jusqu'à 1024 octets peuvent être transférés à un débit binaire de 19,2 kbit / s (duplex intégral) ou de 38,4 kbit / s (semi-duplex). Les SFB 60 et 65 constituent l'interface avec le programme utilisateur.

Les fonctions de contrôle en boucle fermée sont des contrôleurs logiciels implémentés avec SFB 41 CONT_C (contrôleur PID avec sortie variable manipulée en continu, adapté aux commandes à deux ou trois étapes), SFB 42 CONT_S (contrôleur PI avec sortie variable manipulée binaire sans retour de position) , et SFB 43 PULSEGEN (contrôleur PID à deux ou trois étapes avec modulation de largeur d’impulsion).